Portraits Diesbach Torny (1ère série)


Philippe Joseph Henri, comte de DIESBACH TORNY et du St Empire, né au château de Torny le 11 juillet 1742, ondoyé au château et baptisée en l'église de Torny le 23 octobre suivant, fit ses études au Theresianum à Vienne (1760), enseigne au régiment du comte Collerodo (ancien régiment de Diesbach) à l'armée de Saxe (1761), fit les campagnes de 1761 et 1762 puis acheta une compagnie dans le même régiement (1763), Obristwachtmeister dans le régiment Anton Colloredio n° 20 (25.07.1773), commandand d'un bataillon de grenadiers (19.09.1778), Obristleutnant (26.09.1778), Obrist et commandant du régiment Mathesen n° 42 (22.04.1784), Generalfeldwachtmeister (16.01.1790) avec prise de rang au 11.12.1789.
Il fut aussi chambellan de l'empereur François II, et commandant de place à Bruxelles.
Il mourut le 12.12.1805 à Brunn en Moravie où il s'était retiré et y fut inhumé (une messe fut célébrée à St-Nicolas de Fribourg le 09.01.1806).
"Heinrich Philipp von Diessbach General in Kaiserischen Kön. Diensten und Ihre Maj. Kamerherr"
Huile sur toile, signée au dos " Johann Michel Millitz, 1761" (portraitiste, né en 1725 et décédé à Vienne le 7 novembre 1779, Ecole autrichienne. Elève de Mijtens. Il séjourna à Prague en 1763. La bibliothèque de l'université de Lemberg possède deux toiles de cet artiste. Il fit aussi un pastel de Marie-Antoinette). 
Peint à Vienne en avril 1761. Il couta "33 fl. 54 x ou 8 ducats pour le portrait et le reste pour la petite caisse dans laquelle il est emballé"
Ce tableau était à l'origine rectangulaire. Il a été découpé et monté sur un chassis ovale. 

- Coll. privée

- Philippe  de DIESBACH TORNY, bourgeois de Fribourg, lt des Cent-Suisses de la Garde du Roi avec le rang de colonel 1815, maréchal de camp des Armées des Rois Louis XVIII et Charles X 1778-1842
-
- Princesse (François) de DIESBACH TORNY née D'AFFRY. - Coll. privée à Fribourg.

 
Marie Françoise de DIESBACH TORNY née BOCCARD. - Coll. privée.
François Pierre Victor Frédéric Balthazar Gaspard Melchior, 3ème prince de DIESBACH TORNY de Sainte-Agathe, bourgeois de Fribourg, né au château de Torny le 7 octobre 1739, décédé le 11 septembre 1811 et inhumé à St-Nicolas de Fribourg. Après avoir été élève au Theresianum à Vienne, il part à Paris comme étudiant, tout en étant enseigne aux Gardes Suisses (1755-59). Il retourne étudier le droit à Vienne en 1760, puis, de retour à Fribourg, il sera membre du conseil des Deux Cents (1760), bailli de Rue (1773-1778), chambellan de l’empereur Joseph II (1780), commandant de la garde de la ville (1781), conseiller (1791), déchu en 1798, otage au château de Chillon (1799), lieutenant du gouvernement (1803), député au Grand conseil (1807), juge cantonal et membre du tribunal d'appel (1807), et plusieurs fois député à la Diète. François était fils de Jean Joseph, 2ème prince de DIRSBACH TORNY, et d’Anne-Marie de MONTENACH. Il avait épousé, en 1762, Marie Madeleine Alexis D’AFFRY, 1739-1822.
 
 
Portrait peint à Vienne, daté et signé, par Jean-Baptist von LAMPI, alias Giambattista LAMPI, né à Romeno Tyrol le 31 décembre 1751, et décédé à Vienne le 11 février 1830, professeur à l’académie de Vienne puis à celle de St-Petersbourg. Il fit une brillante carrière de portraitiste à Vienne et en Pologne, notamment auprès des souverains et de la haute-noblesse.
- Catalogue de l’exposition cantonale de tableaux anciens, Fribourg 1874, N° 26a. Prêté par la comtesse Henri de DIESBACH TORNY à Fribourg.
- Catalogue « Portraits anciens » conservés dans les familles fribourgeoises ; Musée d’art et d’histoire Fribourg, 25.10 au 25.11 1945. N°12. Appartenant à M. Hans MUHEIM.
- « A. BOVY : « Une exposition de portraits à Fribourg » in Revue Internationale d’art ancien et contemporain, N° 45, janvier 1956, pp. 21 et 23.
- Hélène de DIESBACH : « Le conseiller François de Diesbach » in Annales Fribourgeoises, mai-juin 1932, pp. 97-104 + pl. h.t..
- Henry B. de FISCHER : « Le portrait bernois », Bâle, Frobenius, 1920 ; Tome I, pl. 53.
 

 

Page réalisée le 11.02.2006 par B. de Diesbach Belleroche, avec la collaboration de Nicolas von der Weid ;